Se former au Reiki

En Reiki, tout commence par une initiation. Elle est simple et accessible à tous et permet d’ouvrir le canal de circulation de l’énergie. C’est le premier degré du Reiki.
Il y a 4 degrés jusqu’à la maîtrise, sur une journée chacun :
. Dès le 1er degré, chacun peut déjà utiliser l’énergie Reiki pour soi et pour les autres. Il agit sur le plan physique.
. Le 2ème degré permet d’augmenter la capacité à canaliser l’énergie. Il agit sur le plan mental et émotionnel.
. Le 3ème degré permet d’augmenter encore davantage la capacité à canaliser l’énergie. Il agit sur le plan de la conscience.
. Le 4ème degré est celui de la maîtrise, il permet de dispenser le Reiki en tant que maître-enseignant de Reiki Usui et de former d’autres personnes. Il agit sur le plan spirituel.

S’initier au Reiki est un moment privilégié avec soi-même que l’on choisit de s’offrir. Plus qu’une formation que l’on recevrait seulement, c’est la transmission d’un art et le début d’un voyage vers soi-même et vers les autres. C’est un véritable rendez-vous que l’on prend avec soi-même sur son chemin de développement personnel.
On vient au Reiki pour prendre la main sur son bien-être, s’aider à équilibrer sa propre énergie, calmer son mental au travers de l’apprentissage de l’auto-traitement. C’est d’abord un cadeau que l’on se fait à soi-même.
On s’initie pour aider les autres dans des contextes variés : ce peut-être pour ses proches, sa famille, mais aussi dans le cadre d’une activité professionnelle.

Quelles que soient les raisons et les motivations de ce choix, l’énergie Reiki fera son chemin et sera accompagnée d’une ouverture de cœur, d’écoute, de disponibilité et de lâcher-prise.

Tourner son regard vers l’intérieur pour s’éveiller à une dimension de plénitude, faire silence pour laisser s’exprimer l’énergie et notre moi profond.

***

Le cheminement du Reiki débute avec la décision de recevoir une initiation. Laissez-vous porter par votre intuition et votre ressenti dans le choix du Maître qui vous accompagnera.
Une conversation téléphonique pourra vous aider dans ce choix, guidé(e) par votre ressenti à l’écoute de la voix du Maître choisi.
Si vous venez ci pour une initiation, prenez librement contact avec moi, par téléphone (en haut à droite) ou au travers du formulaire.

***

Mes tarifs pour une formation à la demande :
1er degré de Reiki : 180 €
Un manuel et un certificat sont remis à l’issue du 1er degré.

2ème degré de Reiki : 270 €
Un manuel et un certificat sont remis à l’issue du 2ème degré.

3ème degré de Reiki : 370 €
Des documents sur tout l’enseignement reçu et un certificat sont remis à l’issue du 3ème degré.

4ème degré de Reiki = Maîtrise : 1200 €
Un manuel comprenant tous les protocoles d’enseignement ainsi que divers documents supplémentaires et un certificat de Maître Reiki sont remis à l’issue de la formation.

***

Quel délai entre les degrés Reiki ?

Chacun à le droit d’évoluer à son rythme, il n’y a donc pas de limitation à ce niveau. Cependant, La Fédération De Reiki conseil quand même certains délais entre chaque degrés. Il s’agit de prendre le temps d’assimiler correctement chaque degré avant de passer au suivant. Dans un souci de professionnalisme il est bien de pouvoir vérifier que chacun à bien pris le temps d’intégrer toutes les notions qui lui sont transmises lors des différents degrés Reiki. Il est essentiel d’avoir eu assez de temps pour acquérir de l’expérience en pratiquant sur soi et sur les autres de manière régulière. Le but étant de se construire grâce au Reiki sur des bases stables et solides.
Temps suggérés par la Fédération de Reiki pour les délais entre les degrés Reiki :
Entre le 1er et 2e degré : 3 mois
Entre le 2e et le 3e degré : 9 mois
La maîtrise peut être passée en même temps que le 3e degré ou à tout moment qui vous convient par la suite.

Plus sur le site de la Fédération de Reiki.

Introduction au Reiki Usui Shiki Ryoho

Le Reiki Usui Shiki Ryoho est à la fois une pratique spirituelle et un art de guérison visant au développement de soi par l’Energie Spirituelle (Rei) et une thérapie par les mains basée sur un « Pouvoir Intuitif de l’Univers » (ou, plus prosaïquement, la capacité naturelle du corps à s’auto-réguler), Teate en japonais. Littéralement, Teate signifie « toucher de la main ». Au Japon, tous les traitements étaient à l’origine désignés sous le nom de Teate.Dispensé dans un but thérapeutique et d’évolution personnelle, il permet ainsi d’améliorer la qualité de vie par une approche globale de l’être. Selon le concept de toutes les thérapies extrême-orientales, le corps et l’esprit sont intimement liés. Il fait partie de ces approches qui prennent soin du Corps et de l’Esprit. En équilibrant le Corps et l’Esprit, il nous aide à nous améliorer et à accéder au Bonheur.

Au-delà du Teate, le soin par les mains, le Reiki Ryoho offre des outils de progression spirituelle comme des pratiques méditatives, visant au développement d’une Conscience Eveillée, la pratique de sons guérisseurs et de symboles (physique, énergétique, psychique et spirituel) d’action bienfaisante (en présence ou à distance), avec pour objectif de réaliser le but de sa Vie et d’atteindre la Grande Paix de l’Esprit.

Le Reiki Ryoho, nommé au Japon « Shin Shin Kaizen Usui Reiki Ryoho » (« Art de Guérison du Reiki d’Usui pour l’amélioration de l’Esprit et du Corps ») est une marque déposée par la Gakkaï du Japon, l’organisation fondée en 1922 par le Fondateur du Reiki, Mikao Usui. Mikao Usui était un homme laïc, aux origines Bouddhiste et Shintoïste, parfaitement instruit de nombreux aspects des traditions extrême-orientales et de leurs points communs, ainsi que des médecines et thérapies orientales et modernes. Il trouve son origine dans le Bouddhisme japonais, non pas dans son contexte religieux, mais philosophique, le Shintoïsme (Usui Sensei a intégré dans son système des techniques simplifiées de purification du Shintô), le concept japonais de l’énergie vitale, identique à celui des arts martiaux et la médecine populaire japonaise.

Méditation et altruisme

Pour celles et ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voir le très beau documentaire d’Arte « Vers un monde altruiste », il est disponible en VOD / Replay (en location ou à l’achat). C’est un bon complément du « Plaidoyer pour l’altruisme » de Mathieu Ricard que je vous invite très chaleureusement à lire. La présence de Mathieu Ricard dans les medias ne remet, de mon point de vue, pas du tout en cause la profondeur et l’intérêt de ses écrits.
L’intérêt de la lecture, en général, réside, pour moi, dans le rapport très étroit que l’on peut développer avec le message de l’auteur, et ce à son propre rythme. Il m’arrive souvent de reposer le livre après avoir été particulièrement touchée par une phrase. Et me laisser le temps de « digérer » ce qui m’a touchée.
Comme toute lecture de texte d’ordre spirituel et philosophique, je vous invite à vous laisser toucher et porter par les messages transmis: quand un livre parle à votre ventre plutôt qu’à votre tête, c’est que vous en percevez la profondeur.
Bonne lecture!

Reiki au Centre Uma 

Dorénavant, le Centre Uma propose des séances de Reiki ainsi que des initiations, au 6 rue Saulnier dans le 9è à Paris. J’aurai ainsi le plaisir de vous y accueillir autour du Reiki, aux côtés des praticiens de massage Ayurvédique ou Shiatsu.

Réservation Reiki par téléphone, toujours au 0177320154.

Les chakras

« Chakra » est un terme dérivé du sanskrit, qui signifie « roue » ou « disque », nom traditionnellement donné à des objets ayant la forme d’un disque, parmi lesquels le soleil. Le terme est aujourd’hui plus connu pour désigner des « centres spirituels » ou « points de jonction de canaux d’énergie (nāḍī) » issus d’une conception du yoga de la Kundalinî  et localisés dans le corps humain.
Selon cette conception, il y a sept chakras principaux et des milliers de chakras secondaires. On trouve ce concept dans certaines Upanishads dites mineures composées vers le IIe siècle av. J.-C et plus particulièrement dans la Yoga Chudamani Upanishad (composée entre le VIIe siècle av. J.-C. et Xe siècle) et la Yoga Shikha Upanishad.

Les chakras décrits dans le yoga de la Kuṇḍalinī sont représentés par des fleurs de lotus et marquent, sur le plan énergétique de l’homme (Prāṇamaya-kosha), les étapes de la progression de la Kuṇḍalinī le long des Nādīs (canaux) centraux que sont Suṣumṇā (canal central parasympathique), Iḍā (canal sympathique gauche) et Piṅgalā (canal sympathique droit), qui relient entre eux les Chakras (centres d’énergie).
Systeme energétique

Les sept chakras principaux sont décrits comme formant une colonne lumineuse (colonne d’argent) partant de la base de la colonne vertébrale jusqu’à la base la tête. Chaque chakra est associé à une certaine couleur, un duo de divinités, un élément classique, des sons, un organe d’action, un organe sensoriel, des fonctions de la conscience, etc. L’ouverture du Sahasrāra-chakra, signifiant « chakra aux mille pétales », correspondant à l’aboutissement du déploiement de la Kuṇḍalinī, équivaut à l’éveil spirituel.

Le tableau ci-dessous synthétise les différentes formes des chakras (cliquez sur l’image pour la visualiser en plus grand):

Chakras

Ki, Tanden et Hara

hara-ki
Au Japon, on appelle Ki le souffle, l’énergie. C’est un principe fondamental formant et animant l’univers et la vie. Il englobe tout l’univers et relie les êtres et les choses entre eux. Dans un organisme vivant, il circule à l’intérieur du corps par des méridiens qui se recoupent tous dans le centre de l’énergie vitale, le Saika-Tanden, dit Tanden. Il est présent dans toutes les manifestations de la nature. C’est le même concept que le Chi chinois et le Prana bouddhiste. Ce centre de l’énergie vitale réside dans notre ventre (le Hara), au niveau du nombril, là où se situe son centre de gravité. Toute action du corps faisant le bon usage de l’énergie (Seiryoku Zenyo) part de là pour venir irradier à travers le corps jusqu’au bout des membres. Cette énergie peu aussi bien être libérée par la douceur d’une caresse ou sous la forme d’un Kiai (union des énergies) avec la puissance d’une lame de fond, d’une explosion.
L’énergie du Ki et celle du Reiki sont de différente fréquence. Si celle du Ki est manipulable et peut être orientée, celle du Reiki ne l’est pas. Elle est de plus haute fréquence et interagit directement avec le corps pour se diriger vers l’endroit qui en a le plus besoin. C’est pour cette raison que l’on parle de canalisation : le praticien est un canal de concentration et de transmission de l’énergie Reiki, il ne la contrôle pas.
Un bel exercice d’humilité.

Un exercice pour se centrer dans le Hara.