Introduction au Reiki Usui Shiki Ryoho

Le Reiki Usui Shiki Ryoho est à la fois une pratique spirituelle et un art de guérison visant au développement de soi par l’Energie Spirituelle (Rei) et une thérapie par les mains basée sur un « Pouvoir Intuitif de l’Univers » (ou, plus prosaïquement, la capacité naturelle du corps à s’auto-réguler), Teate en japonais. Littéralement, Teate signifie « toucher de la main ». Au Japon, tous les traitements étaient à l’origine désignés sous le nom de Teate.Dispensé dans un but thérapeutique et d’évolution personnelle, il permet ainsi d’améliorer la qualité de vie par une approche globale de l’être. Selon le concept de toutes les thérapies extrême-orientales, le corps et l’esprit sont intimement liés. Il fait partie de ces approches qui prennent soin du Corps et de l’Esprit. En équilibrant le Corps et l’Esprit, il nous aide à nous améliorer et à accéder au Bonheur.

Au-delà du Teate, le soin par les mains, le Reiki Ryoho offre des outils de progression spirituelle comme des pratiques méditatives, visant au développement d’une Conscience Eveillée, la pratique de sons guérisseurs et de symboles (physique, énergétique, psychique et spirituel) d’action bienfaisante (en présence ou à distance), avec pour objectif de réaliser le but de sa Vie et d’atteindre la Grande Paix de l’Esprit.

Le Reiki Ryoho, nommé au Japon « Shin Shin Kaizen Usui Reiki Ryoho » (« Art de Guérison du Reiki d’Usui pour l’amélioration de l’Esprit et du Corps ») est une marque déposée par la Gakkaï du Japon, l’organisation fondée en 1922 par le Fondateur du Reiki, Mikao Usui. Mikao Usui était un homme laïc, aux origines Bouddhiste et Shintoïste, parfaitement instruit de nombreux aspects des traditions extrême-orientales et de leurs points communs, ainsi que des médecines et thérapies orientales et modernes. Il trouve son origine dans le Bouddhisme japonais, non pas dans son contexte religieux, mais philosophique, le Shintoïsme (Usui Sensei a intégré dans son système des techniques simplifiées de purification du Shintô), le concept japonais de l’énergie vitale, identique à celui des arts martiaux et la médecine populaire japonaise.

Méditation et altruisme

Pour celles et ceux qui n’ont pas eu l’occasion de voir le très beau documentaire d’Arte « Vers un monde altruiste », il est disponible en VOD / Replay (en location ou à l’achat). C’est un bon complément du « Plaidoyer pour l’altruisme » de Mathieu Ricard que je vous invite très chaleureusement à lire. La présence de Mathieu Ricard dans les medias ne remet, de mon point de vue, pas du tout en cause la profondeur et l’intérêt de ses écrits.
L’intérêt de la lecture, en général, réside, pour moi, dans le rapport très étroit que l’on peut développer avec le message de l’auteur, et ce à son propre rythme. Il m’arrive souvent de reposer le livre après avoir été particulièrement touchée par une phrase. Et me laisser le temps de « digérer » ce qui m’a touchée.
Comme toute lecture de texte d’ordre spirituel et philosophique, je vous invite à vous laisser toucher et porter par les messages transmis: quand un livre parle à votre ventre plutôt qu’à votre tête, c’est que vous en percevez la profondeur.
Bonne lecture!