Ki, Tanden et Hara

hara-ki
Au Japon, on appelle Ki le souffle, l’énergie. C’est un principe fondamental formant et animant l’univers et la vie. Il englobe tout l’univers et relie les êtres et les choses entre eux. Dans un organisme vivant, il circule à l’intérieur du corps par des méridiens qui se recoupent tous dans le centre de l’énergie vitale, le Saika-Tanden, dit Tanden. Il est présent dans toutes les manifestations de la nature. C’est le même concept que le Chi chinois et le Prana bouddhiste. Ce centre de l’énergie vitale réside dans notre ventre (le Hara), au niveau du nombril, là où se situe son centre de gravité. Toute action du corps faisant le bon usage de l’énergie (Seiryoku Zenyo) part de là pour venir irradier à travers le corps jusqu’au bout des membres. Cette énergie peu aussi bien être libérée par la douceur d’une caresse ou sous la forme d’un Kiai (union des énergies) avec la puissance d’une lame de fond, d’une explosion.
L’énergie du Ki et celle du Reiki sont de différente fréquence. Si celle du Ki est manipulable et peut être orientée, celle du Reiki ne l’est pas. Elle est de plus haute fréquence et interagit directement avec le corps pour se diriger vers l’endroit qui en a le plus besoin. C’est pour cette raison que l’on parle de canalisation : le praticien est un canal de concentration et de transmission de l’énergie Reiki, il ne la contrôle pas.
Un bel exercice d’humilité.

Un exercice pour se centrer dans le Hara.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s