Méditation Dzogchen

J’ai une certaine affection pour la méditation Dzogchen. C’est l’un des plus anciens courants spirituels du monde est la tradition boeun-bouddhiste du Tibet, chemin de sagesse qui a survécu grâce aux efforts de quelques lamas dévoués. Cette méditation vise à nous rapprocher de notre nature profonde, et calmer le mental qui voudrait tout contrôler, alors que notre corps dispose d’un système autorégulateur très efficace.
Sogyal Rinpoché dit : « La méditation a pour but d’éveiller en nous la nature semblable au ciel de notre esprit, de nous « introduire » à ce que nous sommes réellement : notre conscience pure et immuable sous-jacente à la totalité de la vie et de la mort».
Tenzin Wangyal Rinpoché, notamment, a transmis les moyens d’accéder à la sagesse et à la compassion, et d’utiliser la vibration du son sacré pour développer le pouvoir de guérison au sein des canaux subtils du corps.

La méditation par les sons est une voie facile, avec la respiration, pour concentrer son attention et aller vers l’intérieur de soi. En outre, les sons et leurs vibrations permettent d’entrer en résonance profonde avec notre organisme, en particulier son système pyramidal, autrement dit automatique.

Voici une autre piste : http://www.yogaduson.net/wp-content/uploads/2014/10/Les-grands-mantras_OM.pdf

OriginalPhoto-466245493.207445

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s